31131549_1772808486112867_4746587032774508544_n.jpg

BATHÔ est un chantier naval de l’économie sociale et solidaire.

Ces bateaux remarquables représentent un « Patrimoine » spécifique à la région qui méritent un regard particulier au moment où s’organise leur destruction définitive. Plus de 50 ans après leur construction, ils restent pour la plupart des abris sûrs, solides et autonomes tant les matériaux de l’époque les rendaient indestructibles.

D'un habitat sur l'eau, les bateaux deviennent un habitat sur terre ferme, il propose aux visiteurs une croisière immobile le long des rivières, canaux, lacs, et marais de nos territoires.

 

Des centaines de milliers de bateaux de plaisance construits en polyester depuis les années 1960 sont aujourd’hui en fin de vie, 1/3 dans le jardin des particuliers, 1/3 dans les chantiers et 1/3 dans les Ports. L’arrivée au 1er janvier 2019 d’un Eco-organisme Déchet de Bateaux de Plaisance et de Sport (DBPS), doit organiser leur destruction industrielle et massive.

Parmi ces voiliers, vedettes et autres embarcations, certains sont devenus légendaires et ont écrit les pages de la grande histoire de l’industrie de plaisance française, notamment en Pays de Loire où des chantiers sont devenus leaders mondiaux.

Photo équipe 1.png

L'équipage BATHÔ

Didier Toqué, connait bien les secteurs du recyclage et de la valorisation des déchets. Il est engagé depuis de nombreuses années dans l’économie sociale et solidaire. Il a notamment lancé la filière RECYGO pour La POSTE avec Nouvelle Attitude, une entreprise d'insertion par l'activité économique qui recycle des dizaines de milliers de tonnes de papiers chaque année. Il est co-fondateur et président de BATHÔ.

Romain Grenon, ancien marin de la Marine Nationale avant d’acquérir de solides compétences dans la production, la logistique et le composite, est co-fondateur et directeur général de BATHÔ.

Samuel Laganier a vécu un parcours riche d’expériences en France et dans le monde. Avec une formation qualifiée en menuiserie et en construction navale, il a rejoint BATHÔ pour partager ses savoirs-faire.

Mathis Texereau, Étudiant en Master Audencia Sciencescom, passe 6 mois au sein de BATHÔ pour organiser la communication et bien d’autres choses encore. Ses compétences sont précieuses, il a été nommé à l’unanimité, directeur de la communication de BATHÔ.

Jean Grelier, longtemps responsable de centres de profit dans la high tech, il accompagne aujourd'hui la commercialisation de nos équipements vers les professionnels et les particuliers.